Oblique / Oblige

Version multiple - Recréation 2015/2016 - Coproduction CNDC d'Angers

 

Avec Gianni JOSEPH, Clémentine MAUBON, Steven BERG,
Anaïs PENSE et Alexandre GALOPIN.

Oblique/Oblige est une pièce "chorégraphiquo-plastico-théâtrale" qui cache ponctuellement l'identité des interprètes à travers un environnement, des parcours de vie lors d'une soirée pleine d'excès... On découvre des parallèles, des comportements empruntés aux vécus et aux faits divers de notre société. Une proposition de parcours nocturne rappelant les méandres et sorties exhaustives relatives à l'apprentissage de la vie : découvrir, apprendre, retenir ou oublier...

C’est une sorte d'appartenance faisant appel à nos origines primitives et primates, invoquant la réunion, le rassemblement, l’adieu, les retrouvailles...  

En résidence de création du 28 mars au 08 avril 2016

au Centre national de danse contemporaine (CNDC) d'Angers .
Répétition publique le 04 avril 2016.

Chorégraphie :
Gianni JOSEPH

Interprètes :
Gianni Joseph, Clémentine Maubon, Steven Berg, Anaïs Pensé, Alexandre Galopin.

Bande son original :
Olivier Piart

 

 

Cette pièce est née de l'envie d'explorer, de questionner l'espace scénique et l'espace public et de proposer après analyses des restitutions physiques et comportementales de chaque installation, une vision chorégraphique décalée parfois humoristique et noire de l'être Humain dans des histoires et dans des visions contemporaines de l’unique au multiple. L'obéissance, le dévouement à l’espace scénique est ici en phase à la perte, à l’oubli, à l’absence malgré la multiplicité composante essentielle des installations plastiques.

 

Cette création est imaginée, scénarisée, fantasmée comme un prétexte idéal afin de se voir bousculer par d’inacceptables passés ou encore présents d’actes qui se répètent, s’additionnent dans la dépendance, l’addiction....  

 

Les chemins traversés durant cette création fragmentent et interrogent l'idée du maître, de l'obéissance, du dévouement, du ghetto des apparences... Avec cruauté, fatalisme, dérision, ou comique involontairement pathétique de certaines existences...C'est l'idée d'un chemin ponctué de travers, de virages, de matières, et d'artifices qui révèle avec simplicité et singularité la dureté d’un système neurologique défaillant et le cynisme de vies liées aux fulgurantes joies éphémères...



CRITIQUE

La sollicitation de notre mémoire collective est impliquée ici face aux divers emprunts faits à notre quotidien : questionnant directement les sujets d'actualités, ou de nos origines, familles, de nos amis, et de notre rapport direct à la société. On y trouve, des verres suspendus ou les nectars renversent et se font renversant, des chevelures anonymes, connues ou oubliées, mais rebondissantes...un vide certain après le chaos... à la fois simples ou élaborées, des actions sont échangées dans un perpétuel mouvement décalé et semblant éternel. Il est question ici de formes déformantes jouant du fractal comme on pourrait jouer avec une balle : rebondissant d'actions en actions et soulevant questions en questions ; comme le principe de l'évolution de volutes de fumées se croisant ou formant des strates volubiles indissociables.

L'idée aussi que le corps et la voix deviennent des extensions de pensées et ainsi rendues visibles et audibles par simple goût du jeu, et pour privilégier un lien essentiel à la recherche d'existence(s)... Oblique / Oblige se définit donc dans des règles strictes pour le « Je » de « l'individuel individu» au «groupe groupé»; entre chorégraphies orchestrées et zones de jeux d’improvisations, l'interprète se cherche sans jamais se perdre: partage instantané naissant au contact du public, comme une confidence ou un secret livré. Ou se trouve alors à la frontière entre le « réel emprunté » et le scénarisé vécu, entendu ? le libre arbitre devient alors le chemin nécessaire...pour digérer...

Camille Gendron
(à la suite de l'avant-première du solo
au CAC du Béon en septembre 2013)

 

Pour plus d'informations sur le spectacle ou si vous souhaitez programmer le spectacle, veuillez nous adresser un mail à ciegiannijoseph@wanadoo.fr ou contactez Alison RABUSSEAU au 06.07.56.27.09

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Cie Gianni Joseph